Accueil > Vos finances > journal de Monfinancier > Edito
2

Une arme fatale contre la dette Française

Edito 23/03/2012 à 07h15

Quel hasard! Quelle coïncidence. 13 ans après la disparition du MATIF, le marché à terme des instruments financiers, une semaine avant les élections Française, tous les spéculateurs du monde entier pourront facilement vendre à découvert de la dette Française. Facilement. A coûts bas. Et avec un effet de levier maximum. Non, bien sûr, la "Finance" ne se prépare pas à la guerre contre François 2.
A partir du 16 Avril, tout le monde pourra spéculer contre la dette Française
C'est une annonce qui est passée relativement inaperçue. Le 16 Avril, soit, quelle coïncidence, une semaine avant le premier tour des élections Françaises, le marché des dérivés,
L'Eurex va ouvrir un contrat à terme sur les emprunts d'Etat Français.. Qu'est ce que cela veut dire? Très simplement. Jusqu'à présent, si vous vouliez spéculer contre la dette Française, vous n'aviez que deux moyens: acheter des CDS, ces fameux contrats d'assurance contre la faillite, ou vendre à découvert des emprunts d'état Français, deux moyens destinés aux grandes institutions financières et aux gros fonds spéculatifs et qui nécessitaient de gros moyens.

Avec l'ouverture de ce contrat, ce sera plus facile
Tout le monde ou presque pourra acheter ou vendre à découvert des emprunts d'Etat Français. Facilement. Et en plus avec un effet de levier de 20. C'est-à-dire qu'avec 50,000 euros seulement vous pourrez vendre à découvert 1 million d'euros d'emprunts d'Etat Français. C'est l'arme idéale pour attaquer la France. Cela fait plus de 13 ans qu'avec la disparition du MATIF, le marché à terme des Instruments Financiers, on ne pouvait plus spéculer contre la France aussi facilement.

On va dire que c'est une simple coïncidence. Que c'est un hasard si quelques jours avant les élections présidentielles les spéculateurs du monde entier se dotent d'une arme fatale, bon marché, et à fort effet de levier pour s'attaquer à la dette Française. Il n'y a pas de complot. Rassurez-vous. Dormez tranquille. Il ne se passera rien….
précédent suivant
Source : MonFinancier SA. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique, à l'exception de la rubrique "Et maintenant, qu'est ce qu'on fait" sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par MonFinancier SA. Les informations publiées ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou à acheter et ne peuvent être considérées comme des recommandations personnalisées. Le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Nous attirons par ailleurs votre attention sur le risque de perte totale, voire supérieure à la mise de départ, rendue possible par l’utilisation de produits à effet de levier, de contrats à terme ou d’un compte à marge. Le lecteur reconnaît par conséquent que toute opération, d’achat ou de vente de produits financiers, reste sous son entière responsabilité. De ce fait, MonFinancier SA et MonFinancier SAS ne pourront être tenus pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Abonnement MonFinancier Privé

Identification abonné

Découvrez

nos 2 Newsletters totalement gratuites

Suivez toute l'actualité économique, financière et patrimoniale

Ou faîtes-vous une idée avant de vous inscrire :

consultez les 2 dernières éditions ici
av-objectif.gif
Dernières news

Protégez vos proches et adaptez la gestion de votre patrimoine à votre situation familiale

Famille et patrimoine

Nos solutions pour estimer votre imposition et pour bénéficier de réduction d'impôts

Optimisez votre fiscalité

Découvrez tous nos outils pour vous aider dans la gestion de votre patrimoine financier

Découvrez tous nos outils financiers