En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utlisation de Cookies. En savoir plus. croix
Accueil > Bourse > Père de famille > Apprendre la bourse

Apprendre la bourse

Marché primaire et marché secondaire

Apprendre la bourse 18/11/2011 à 15h01

Pour satisfaire leur besoin de financement, les entreprises ont à leur disposition plusieurs canaux. Elles peuvent emprunter aux banques, mais elles peuvent également se financer sur le marché des capitaux. On appelle cela le marché primaire.
En d’autres termes, le marché primaire est le lieu où les émetteurs d’actifs financiers proposent leurs titres à des investisseurs en échange de capitaux.
Sur ce marché, une entreprise peut émettre deux principaux types de titres : Des actions, ou des obligations.

Lorsqu’il s’agit d’actions, on parle d’augmentation de capital, voire d’introduction en Bourse, si c’est la première fois que l’entreprise fait appel au marché.

Lorsqu’il s’agit d’obligations, on parle simplement d’émission. A noter que les entreprises ne sont pas les seules à pouvoir émettre des obligations. Les Etats peuvent également le faire. On parle dans ce cas d’Adjudication.

Dans les deux cas, le principe est le même. L’entité propose un certain nombre de titres au marché. Le prix de l’action ou le taux de l’obligation sera défini selon la demande, bien que l’entité puisse annuler l’opération si le prix est trop bas, ou le taux trop haut. Elle peut également diminuer son offre pour obtenir un meilleur prix.

Si l’opération est une réussite, les investisseurs reçoivent leurs titres, et l’entité reçoit ses capitaux.

Par la suite, durant toute la vie du produit, les investisseurs peuvent décider de revendre ou de racheter des titres. Pour cela, ils vont aller sur le marché secondaire, là où ils trouveront d’autres investisseurs prêts à échanger les titres.

Sur le marché secondaire, le prix du titre peut fortement varier par rapport à son prix d’émission. Pour une obligation, lorsque le prix baisse, le taux de rendement pour l’acheteur augmente et inversement

Prenons un exemple, une entité A relativement solide fait une émission sur le marché primaire à un taux de 3%. Chaque titre vaut 100.
Par la suite, si l’entité A se révèle moins solide, le cours de l’obligation va baisser. Vous voulez alors la revendre sur le marché secondaire. Mais vous allez devoir la vendre moins chère. Elle peut coter par exemple 90. Dès lors, le taux de rendement pour celui qui rachète l’obligation sera plus élevée que 3%, par exemple 5.875%.

Sur les obligations, les particuliers n’ont généralement accès qu’au marché secondaire. Mais il faut bien noter que si une obligation d’une entité A offre un rendement de 5.875% sur le marché secondaire, elle offrirait un rendement similaire sur une émission au marché primaire. Pour l’investisseur il n’y a donc pas de différence qu’il achète son obligation au marché primaire, ou au marché secondaire
précédent suivant
Source : MonFinancier SA. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique, à l'exception de la rubrique "Et maintenant, qu'est ce qu'on fait" sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par MonFinancier SA. Les informations publiées ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou à acheter et ne peuvent être considérées comme des recommandations personnalisées. Le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Nous attirons par ailleurs votre attention sur le risque de perte totale, voire supérieure à la mise de départ, rendue possible par l’utilisation de produits à effet de levier, de contrats à terme ou d’un compte à marge. Le lecteur reconnaît par conséquent que toute opération, d’achat ou de vente de produits financiers, reste sous son entière responsabilité. De ce fait, MonFinancier SA et MonFinancier SAS ne pourront être tenus pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Abonnement MonFinancier Privé

Identification abonné

Découvrez

nos 3 Newsletters totalement gratuites




Ou faîtes-vous une idée avant de vous inscrire :

consultez les 2 dernières éditions ici

publicité
Toutes les news Info & Actu Recos & Conseils

Protégez vos proches et adaptez la gestion de votre patrimoine à votre situation familiale

Famille et patrimoine

Nos solutions pour estimer votre imposition et pour bénéficier de réduction d'impôts

Optimisez votre fiscalité

Découvrez tous nos outils pour vous aider dans la gestion de votre patrimoine financier

Découvrez tous nos outils financiers